L’association

LECTEURS ANONYMES

Qui sommes nous ?

Le collectif des Lecteurs Anonymes est né en décembre 2009 avant de devenir fin 2014 une association rassemblant plus de 80 lecteurs de scénarios et de romans.

L’association est ouverte à tout lecteur pouvant témoigner d’une activité professionnelle ponctuelle ou régulière de lecture rémunérée de scénarios ou de romans.

L’objectif de Lecteurs Anonymes est de créer un lieu de rencontre pour des professionnels habituellement isolés, permettant de confronter les expériences, de faciliter les échanges et le réseau. L’association tente de créer une dynamique d’entraide parmi ses membres et une cohésion pour parler d’une voix commune, malgré les disparités. Nous avons beaucoup échangé entre nous pour mieux comprendre et définir les rôles multiples des lecteurs, les relations avec nos employeurs et aussi nos pratiques de travail (méthodes et contenu des fiches). Et nous continuons de nous interroger sur les raisons de la précarité de cette activité et réfléchissons au moyen de lui conférer un véritable statut professionnel.

Nous invitons également des professionnels, jeunes directeurs littéraires au sein de grandes sociétés ou chargés de développement curieux de notre initiative, à venir nous rencontrer et débattre de manière informelle lors de nos apéros mensuels. Ces rencontres régulières permettent à nos membres de se tenir informés des lignes éditoriales, des pratiques et des attentes de nos employeurs, elles permettent aussi de nous faire entendre et reconnaître à titre collectif et individuel.

Vous êtes lecteurs et vous souhaitez adhérer ?  Vous êtes à la recherche d’un lecteur ? Vous souhaitez nous rencontrer.  Nous contacter

Le lecteur de scénarios …

Le lecteur est un indépendant, salarié ponctuel dont l’avenir peut être remis en cause à chaque scénario lu. Il travaille pour des institutions comme le CNC ou pour des acteurs privés et publics du secteur audiovisuel (producteurs, chaines de télévision, distributeurs). Son rôle varie beaucoup selon la société qui l’emploie. Si le rôle du lecteur est souvent d’effectuer un premier tri des projets en fournissant à son employeur un avis objectif et argumenté sous la forme d’une fiche de lecture, il peut aussi être amené à analyser les textes en profondeur et à proposer des orientations de réécriture pertinentes. L’anonymat du lecteur le protège des pressions et garantit un avis impartial à ses employeurs.

Dans cette perspective, nous encourageons vivement la formation des lecteurs et nous intervenons dans les festivals (notamment Valence Scénario et Paris Courts Devant) et les formations (université, écoles de cinéma) afin de nous présenter et de présenter notre travail à ceux dont nous serons amenés à lire les projets.

Des passerelles et des liens ont également été créés, ces dernières années, avec le CNC via le bureau des auteurs, avec des groupes de scénaristes qui mènent en parallèle une réflexion collective sur leurs pratiques de travail, ainsi qu’avec la SRF et la Guilde des scénaristes.

BD06